Accueil » Tous les articles » Comment apprendre le parapente ?

Comment apprendre le parapente ?


Vous souhaitez apprendre le parapente et voler de vos propres ailes ? Mais avant de vous lancer, ou de sauter le pas, il faut apprendre les bases. Et ces bases passent par la lecture de cet article ! Car pour apprendre le parapente il faut réaliser un stage dans une école. Ici je vous explique tout sur le déroulement d’un stage de parapente. Y-a-t-il des conditions particulières pour s’inscrire? Où peut-on réaliser un stage?

Ne cherchez plus ! Vous trouverez ci-dessous un descriptif de chaque stage vous permettant d’apprendre le parapente et de vous perfectionner. Vous trouverez aussi un détail du programme et une fourchette de prix. Cela vous permettra d’avoir une idée de là où vous mettez les pieds, sans rentrer dans le détail et l’exhaustivité, pour ça il faudra voir avec votre école.

A ce ce jour, j’ai pu identifier les stages suivants, que j’ai aussi pu tester dans mon parcours de parapentiste.

Vous verrez également où faire son stage de parapente?

Eh oui, apprendre le parapente ne se résume pas simplement au stage initiation. Il y a plein d’autres étapes à passer pour faire de vous un parapentiste chevronné. Et la formation dure toute une vie !

Comment apprendre le parapente : les bases communes

Déjà en intro, on peut dire que pour l’apprentissage du parapente et le perfectionnement, les écoles de parapente sont, depuis plusieurs années en France, de plus en plus nombreuses. Toujours encadrées par des professionnels (moniteurs possédant un brevet national), en groupe et à partir de 14 ans, ces écoles donnent accès à différentes formules appelées stages. Ces stages sont disponibles soit en semaine sur 5 jours d’affilés, soit le week-end (à noter qu’il faut compter compter 2 week-ends minimum ! ).

Comment apprendre le parapente - infographie

Apprendre le parapente avec le stage initiation : attention, décollage imminent !

Réaliser un stage initiation c’est partir sur de très très bonnes bases ! C’est la 1ère étape pour apprendre le parapente et découvrir les joies du vol libre. Au programme de ce stage vous allez :

  • découvrir le matériel de parapente. Qu’est qu’un parapente ? Quelles sont ses composantes ? Vous allez avoir une approche pédagogique sur la présentation du matériel : parapente / sellette / secours.
  • faire de la pente école. C’est à dire vous initier à la gestuelle et aux techniques pour décoller et atterrir en toute sécurité sur une légère pente herbeuse. C’est à ce moment que vous ressentirez les premières sensations de vol. Ou comment prendre son pied pour un vol de 3 secondes !
  • découvrir les aspects théoriques et techniques. Notions de mécanique de vol et élaboration des premiers plans de vol (décollage, approche, atterrissage).
  • réaliser vos premiers vols solo. Le rêve devient réalité ! Et ça arrive plus vite qu’on ne le croit ! En fonction de la météo, le nombre de vols peut varier sur un stage. Vous apprendrez des bases solides pour décoller, faire des virages, du tangage, du roulis, et surtout atterrir. Les vols se font le matin, là où les conditions météo sont les plus calmes.
  • débriefer cette folle aventure en vidéo.

Gonflage d'un parapente lors d'un stage d'initiation au coucher de soleil

Apprendre le parapente avec le stage progression : l’oiseau sort de son nid !

Ce stage convient aux pilotes sortant du stage initiation ou aux pilotes se sentant un peu rouillés et qui souhaitent reprendre en douceur. En d’autres termes on a les bases, mais on sent qu’on a encore besoin de travailler un peu la confiance et la prise de décisions. Assimiler les bases du pilotage passe aussi par la progression.

Il est censé vous amener à une étape majeure de votre vie de pilote : l’autonomie ! Au cours du stage progression, vous allez :

  • voler sur plusieurs sites différents
  • peaufiner vos techniques au décollage et à l’atterrissage
  • multiplier les exercices en vol (tangage, roulis, oreilles) qui vous permettront de voler en ascendance thermique par la suite.
  • améliorer votre analyse météorologique
  • approfondir la construction de votre plan de vol
  • étudier un peu de théorie, encore et toujours (sinon ça ne serait pas drôle)
  • débriefer via des vidéos

Apprendre le parapente avec le stage perfectionnement : volez de vos propres ailes !

Le stage perfectionnement s’inscrit dans la continuité du stage progression. On a les bases, on a la confiance mais il manque encore un peu de technique pour être vraiment à l’aise dans certaines situations. Etape par étape, vous étoffez votre apprentissage jusqu’à viser l’autonomie totale. Ce stage convient aussi aux pilotes qui souhaitent être accompagnés pour découvrir les magnifiques sites du patrimoine français (sans chauvinisme aucun ;)). Ce que l’on va vous enseigner :

  • voler sur différents sites (anciens comme nouveaux)
  • perfectionner vos techniques de pilotage en continuant les exercices en vol et au sol
  • réaliser vos 1ers vols en conditions thermiques, ce qui correspond aux vols d’ascendance (si les conditions météos le permettent)
  • vous aguerrir sur l’analyse et la théorie qui vous permettront de passer le brevet de pilote initial si vous le souhaitez.

Apprendre le parapente avec le stage monosurface : pour atteindre les sommets !

Vous ne trouverez pas ce type de stage n’importe où en France, surtout si vous venez du Nord (je ne me moque pas je viens de là ;)) ou de Bretagne… Le vol montagne tend à se démocratiser depuis quelques années grâce à l’évolution de l’équipement : voiles monosurface, voiles light, sellettes réversibles, strings, etc. Les écoles de parapente commencent à se spécialiser et encadrer la pratique dite du « hike and fly ».

Mer de nuage lors d'un Stage de parapente : vol montagne

Ce stage s’adresse aux pilotes ou futurs pilotes souhaitant pratiquer la rando vol. Avec du matériel léger, surtout au niveau de la voile et de la sellette, vous allez découvrir la joie de la randonnée avec la montée, l’arrivée au sommet et la descente…en parapente ! Outre les bienfaits d’être en montagne, vos genoux vous diront MERCI ! Bien entendu, lors de ce stage vous allez vous former sur l’analyse avant vol (choisir le bon sommet, la bonne orientation en fonction de la météo), l’analyse sur site mais aussi acquérir les gestes nécessaires au décollage et à l’atterrissage. Et tout ça encadré par un accompagnateur en montagne ou guide de montagne, rien que ça !

Si la pratique vous intéresse, je vous conseille 2 écoles dans les Alpes :

  1. Alpwind : école basée à Chamonix, qui est pionnière sur le sujet. Apprendre au pied du Mont Blanc a aussi un côté sympathique j’avoue !
  2. Air et Aventure : école basée à Lumbin (38) sur le site de la Coupe Icare. Vous pourrez effectuer votre stage entre Belledonne et Chartreuse, 2 massifs que j’apprécie particulièrement. Ils ont aussi un shop que je recommande fortement si vous cherchez du matos hike and fly ou tout autre équipement lié au parapente !

Apprendre le parapente avec le stage cross : toujours plus haut, toujours plus loin !

Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin dans l’apprentissage du parapente, le stage cross est la solution idéale.

Ce stage est proposé aux pilotes qui souhaitent commencer à repousser leurs limites en termes de distance et de temps de vol. Un prérequis et non des moindres à savoir : être à l’aise avec le vachage ! Effectivement il faut être en mesure de pouvoir atterrir ailleurs que sur des atterros officiels. Dans les Alpes ou les Pyrénées, vous trouverez de nombreux spots et de nombreuses écoles qui proposent les stages cross. Lors du stage cross, vous apprendrez ou peaufinerez les techniques suivantes :

  • L’auto-évaluation sur votre niveau de vol et vos capacités en fonction de vos ambitions
  • L’avant vol : analyse des prévisions météo et des conditions aérologiques / choix du site / prise d’information (ex : espaces aériens)
  • Le vol en ascendance et les techniques pour améliorer votre vitesse et les transitions. Vous garderez en tête de vous mettre dans les meilleures conditions pour faire durer le vol
  • Le débrief du vol interviendra en fin de journée
Stage de parapente cross au départ de Montlambert

Apprendre le parapente avec le stage SIV (Simulation d’incident de vol)

Alors là c’est du sérieux ! Si vous aimez les sensations fortes, ce stage va vous plaire. Et si vous n’aimez pas, il va falloir y passer car dans la vie d’un parapentiste, ce stage est fortement recommandé ! En effet le SIV a pour but de vous placer volontairement dans des conditions de vol inconfortables afin que, si l’incident se reproduit en situation réelle, vous soyez en mesure de faire face à la situation. Ces stages sont souvent (voire tout le temps) pratiqués au dessus de l’eau, pour un maximum de sécurité. Vous imaginez bien qu’en cas de vrac incontrôlable ou incontrôlé, la fraîcheur d’un petit plongeon vous sauvera la vie. Si vous souhaitez tester votre secours, c’est aussi le bon moment pour le faire. Des moniteurs seront là pour vous accueillir et vous repêcher avec une serviette et un thé bien chaud !

Les raisons de participer à un SIV sont nombreuses :

  • Être à l’aise en vol, tout simplement.
  • Explorer les domaines de vol de votre (nouvelle) voile et prendre confiance avec votre nouveau jouet : fermetures frontales, asymétriques, positionnement dans la sellette, auto-rotation, manoeuvres d’évitement, descente rapide…
  • Reprendre confiance après un incident en vol. On dit souvent en parapente que c’est plus facile de faire 10 pas en arrière qu’un pas en avant.
  • Commencer la voltige et l’acrobatie : wing-over, 360 face planète, SAT, 360 asymétrique, décrochage et décrochage dynamique, hélico, et même le tumbling si votre cœur (bien accroché) vous en dit.

En conclusion, il est conseillé de réaliser des stages SIV tous les 2/3 ans environ afin de garder confiance et de rester maître de votre pilotage. Un stage SIV est recommandé à tout moment de la vie d’un pilote, que ce soit après un stage perfectionnement ou après 1000h de vol.

Où apprendre le parapente ?

En toute logique je vous dirai que le meilleur endroit pour réaliser votre stage de parapente est l’école de parapente la plus proche de chez vous ! Effectivement, c’est avec cette école que vous allez découvrir le site de vol le plus proche également. Celui où vous volerez le plus au départ (surtout si vous faites un stage initiation) ! Voici plusieurs raisons de choisir une école à proximité :

  • la facilité d’accès. Qui dit école la plus proche, dit moins de temps de route pour vous y rendre, et plus de temps pour vous. Et ce temps est précieux, vous le savez bien 😉
  • Vous allez découvrir le site de vol le plus proche de chez vous. Je l’ai déjà dit mais c’est très important. C’est là où vous allez vous former, prendre la confiance. Par la suite, dès que vous aurez un créneau météo pour voler, c’est là où vous irez !
  • Quand vous volerez en solo, vous aurez toujours les moniteurs de l’école à qui demander conseils ou avec qui échanger sur les conditions du jour. C’est un peu le SAV en quelque sorte 😉
  • Outre vos anciens moniteurs, vous allez sympathiser avec les locaux. D’ailleurs, ces derniers font sûrement parti du club local, dans lequel vous avez de grandes chances d’adhérer. C’est l’étape d’après stages : s’inscrire à un club. En général on s’inscrit dans le club près de chez soi et on apprend beaucoup en partageant les activités avec d’autres adhérents (soirées à thème, sorties vol rando, encadrement piou-piou, etc.)

Comment apprendre le parapente en résumé ?

A la question « comment apprendre le parapente » ? La réponse est obligatoirement avec une structure professionnelle et labellisée FFVL. Vous ne devez pas apprendre le parapente tout seul, c’est beaucoup trop dangereux (est-ce que je dois vraiment préciser cela?). A travers une école ou des formateurs indépendants, à proximité de chez vous, il est recommandé, au cours de la vie d’un pilote de réaliser tous les stages décrits plus haut (sauf le monosurface qui est spécifique). De l’initiation au SIV, vous allez donc acquérir toutes les bases pour pratiquer dans la plus grande sérénité ;).

Si vous n’avez pas d’école de parapente à proximité de chez vous, alors la France vous tend les bras ! Il existe plus de 150 écoles affiliées FFVL réparties entre les Alpes, les Pyrénées, le Jura, l’Alsace, la côte Aquitaine, etc. En fonction de vos affinités, de vos destinations de vacances, vous aurez l’embarras du choix !

Découvrez ici la carte de France des écoles et trouvez celle qui vous convient : Voir la carte.

Aussi, si vous avez besoin d’inspiration pour choisir votre école, retrouvez la rubrique « faire du parapente à » qui regroupe plusieurs destinations prisées dans le milieu 😉

Et voilà, j’espère qu’on a fait le tour de la question et que cela vous a communiqué l’envie d’apprendre le parapente. Encore une fois, cet article a pour but de vous donner les informations principales, les bases communes que vous proposeront les écoles. En fonction de votre envie d’avoir envie ou de votre niveau, vous êtes maintenant en mesure de vous orienter vers tel ou tel stage de parapente. Il ne vous reste plus qu’à prendre contact avec une structure et d’aller dans le détail du programme.

Retrouvez également une vidéo très ludique et un retour d’expérience sur la même thématique :

Bons vols ! A bientôt en l’air.


Pour aller plus loin


Quelle tenue pour faire du parapente ?

Quelle tenue pour faire du parapente
  • Une veste coupe-vent type softshell ou équivalent gore-tex. Attention, certains mois (mai et octobre notamment), prévoir une veste chaude en plus, type doudoune.
  • Une polaire ou un pull
  • Des basket ou chaussures de montagne
  • Des lunettes de soleil

J’ai fait un article détaillé que vous pouvez retrouver ici.


Les derniers articles